Ce que j'ai appris de Tim Brown

Ce que j'ai appris de Tim Brown dans sa conférence TED Designers -- think big!

Pour Tim on devrait davantage se concentrer sur la réflexion et moins le produit. C’est-à-dire :

  • de quoi a-t-on besoin ?

  • sa faisabilité

  • sa rentabilité

 

On aurait tendance (en tout cas au même en 2009) à passer du temps sur des choses sans trop d’importance comme l’esthétisme, la mode, l’image. Ce qui constitue un problème puisque ce ne sont pas des choses stables dans le temps.

Ce basculement dans le mode de pensée permet d’attaquer des problèmes complexes comme le réchauffement climatique, l'éducation, la santé, la sécurité, etc.

En bref, le design est centré sur

  1. l'humain 
    Ce dont les humains ont besoin ou pourraient avoir besoin. Qu'est-ce qui rend la vie plus facile, plus agréable ? Qu'est-ce qui rend la technologie utile et utilisable ? Mais c'est plus qu'une bonne ergonomie, en mettant les boutons au bon endroit. C'est souvent comprendre la culture et le contexte avant même de savoir où commencer à avoir des idées. 

  2. L’action
    Apprendre en faisant. Au lieu de penser à quoi construire, construire pour penser. Maintenant les prototypes accélèrent le processus d'innovation. Parce que ce n'est que quand on lance nos idées dans le monde qu'on commence vraiment à comprendre leurs forces et leurs faiblesses. Et le plus vite on fait ça, le plus vite nos idées évoluent. 

  3. la cible
    Faire participer. La relation consommateur/producteur ne doit pas rester passive.

L’idée est d’arrêter de penser à partir de ce qui existe, des alternatives disponibles. Pour cela, il faut se poser les bonnes questions. 

Quelle est la question à laquelle nous essayons de répondre ?

Paul Rulkens montre dans sa conférence TED “Why the majority is always wrongque nous faisons toujours la même chose et nous pensons tous de la même manière.

Ce pour une raison simple : nous passons la plupart de notre temps en pilote automatique. Le mode pilote automatique applique ce qu’il sait. Ni plus ni moins.

Mais obtenir de nouveaux résultats signifie agir différemment. Autrement dit, se libérer des règles virtuelles imposées par la société : juridiques, physiques, technologiques et morales.

Paul explique que ces règles virtuelles sont des barrières à la créativité…

Penser au de-là de ces barrières.

C’est impossible d’avoir de nouveaux résultats, de faire les choses différemment en pensant et faisant des choses dans ce petit carré.

compter les étoiles